Publicité Instagram : Feed ou Stories, comment toucher au mieux sa cible ?
  • Oct 2019
  • 711

Les publicités sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et sur Instagram, sont très populaires auprès des marques souhaitant mettre en avant leurs services ou produits. Et pour cause : leur tarif par acquisition et leur coût par clic s’avèrent excellents, si on les compare à d’autres types de publicités !

Pour autant, il est tout d’abord nécessaire de bien choisir son mode de publicité pour rentabiliser au maximum l’investissement effectué !

instagram publicite

Les différences entre les publications et les stories sponsorisées sur Instagram

Les posts sponsorisées apparaissent dans le feed (le flux des abonnements) de l’utilisateur, et sont savamment intégrées au milieu des abonnements d’un membre d’Instagram. En scrollant pour consulter les publications du jour, il n’aura alors pas d’autre choix que de tomber régulièrement sur des publicités.

Les stories sponsorisées apparaissent elles aussi de façon intercalée avec les stories des abonnés d’un utilisateur. Leur format est plus immersif, puisque la story occupe toute la place disponible sur l’écran. Une story permet également d’intégrer plus facilement un lien externe : il a pour but de rediriger l’internaute sur un site vendant un produit ou un service, par exemple.

Se poser les bonnes questions avant de sponsoriser une story ou une publication sur Instagram

Comme nous l’avons dit plus haut, il faut d’abord se poser une série questions avant de réaliser une publicité en ligne :

  • Quelles sont vos cibles ? Genre, tranche d’âge, centres d’intérêt, localisation géographique…
  • Quel format voulez-vous employer ? Vidéo, image, photographie…
  • Quels sont les objectifs de votre campagne ? Notoriété, conversion, acquisition de trafic sur votre site internet, obtention de nouveaux abonnés sur votre compte Instagram…

En fonction des réponses, vous aurez les idées plus claires et vous pourrez déjà privilégier l’un ou l’autre des formats publicitaires disponibles sur Instagram : les stories ou les publications (posts). Par exemple, les consommateurs de moins de 30 ans tendent à privilégier les stories lorsqu’elles consultent leur compte Instagram, tandis que les personnes plus âgées consomment davantage de publications figurant dans le feed.

gestionnaire pub instaLe gestionnaire de publicité pour créer des Instagram Ads.

Quelques statistiques relatives aux publicités Instagram

Plusieurs agences de publicité ont effectué des tests ayant pour but de mesurer l’efficacité des publications sponsorisées sur Instagram et de les comparer avec les performances des stories sponsorisées.  Les analyses semblent sans appel : les stories ont de meilleurs résultats que les posts sponsorisés.

Lors des tests réalisés, il s’est avéré que les stories publicitaires ont une portée bien plus importante que les publications sponsorisées. Elles touchent ainsi un plus grand nombre d’users pour la même somme investie.

D’autre part, il a été constaté que les utilisateurs vont plus régulièrement jusqu’au bout de la démarche sans abandonner, probablement car il est plus facile de cliquer sur un lien via les stories (grâce à la fameuse fonction « swipe up ») qu’à partir d’une publication. Ainsi, comme les utilisateurs d’Instagram cliquent plus souvent sur le lien, le taux de conversion est meilleur et ils sont donc plus susceptibles de procéder à l’action finale espérée par la marque, comme acheter un produit !

Même si les stories s’avèrent plus rentables, si l’on se base uniquement sur les chiffres, il ne faut cependant pas s’y arrêter ! Si vous souhaitez vous lancer et lancer des publicités sur Instagram pour mettre en avant votre marque, nous vous recommandons :

  • de réaliser vos propres tests, car chaque campagne est différente, et les résultats peuvent être surprenants.
  • nous vous conseillons de coupler les deux (les stories et les publications), afin de n’exclure aucune typologique de prospect. Rien ne vous empêche par la suite d’augmenter ou de baisser le budget relatif à chaque campagne.

Attention aussi de ne pas miser uniquement sur la publicité et de soigner votre diffusion de contenu ! Les internautes font de plus en plus souvent abstraction de l’ad. Même si des bloqueurs de publicités tels qu’AdBlock ne fonctionnent pas encore sur Instagram, le cerveau humain s’est déjà adapté à recevoir des messages publicitaires et tend à devenir moins réceptif dès lors qu’il s’y est habitué.

Enfin, il ne faut pas penser qu’aux statistiques, mais aussi à la cible et aux objectifs !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *