Le retour du « vrai » sur Instagram
  • Juil 2019
  • 74

Instagram fait la part belle aux visuels. Lancé en 2010, ce réseau social permet de partager des photographies ou des vidéos en les associant à une légende descriptive.

Au fil du temps, de nombreuses fonctionnalités ont vu le jour : boomerangs, musiques et paroles de chansons, ajouts de Gifs, création de stories fortement inspirées du modèle Snapchat, possibilité de géolocaliser ses publications, de mettre en sourdine ses utilisateurs… et bien plus encore.

Aujourd’hui, Instagram fait partie des médias sociaux les plus en vogue. Avec YouTube, la plateforme compte parmi les plus rentables pour les influenceurs.

Avoir un profil attractif sur Instagram grâce à un feed harmonieux

Instagram et les paramètres prédéfinis Adobe Lightroom

Comme l’image est mise à l’honneur sur l’application mobile Instagram, les influenceurs, entre autres, rivalisent de stratégies pour mettre en valeur leur feed.

Certains utilisent des filtres prédéfinis (appelés presets) grâce à l’application de photographie Adobe Lightroom. Ces presets sont des paramètres de retouche pré-enregistrés permettant de jouer avec la luminosité, le contraste, la saturation d’une ou de plusieurs couleurs, la luminance, la température, etc.

Certains utilisateurs d’Instagram, notamment les célébrités, créent eux-mêmes ces filtres, ou les achètent. On voit d’ailleurs fleurir une nouvelle tendance : l’achat et la vente de presets Lightroom. C’est devenu un véritable business.

Les photos publiées sur Instagram sont de plus en plus travaillées

instagram nabila

Ces presets permettent d’avoir un flux d’images très cohérent, par exemple :

  • dévoiler uniquement des photos comportant des couleurs chaudes et lumineuses
  • poster seulement des photos avec des fonds noirs
  • se montrer uniquement de dos

Parmi les conseils les plus fréquents qui sont communiqués par des professionnels et experts des réseaux sociaux, il est recommandé de trouver un style, une patte, et s’y tenir. Résultat : comme les images doivent être belles et le feed harmonieux, les photographies sont de plus en plus travaillées en post-traitement via des logiciels adaptés. Les mises en scène sont savamment étudiées, et chaque image publiée sur ce célèbre réseau social est alors le fruit de plusieurs heures de travail.

Comme une impression de « déjà-vu » d’un profil Instagram à l’autre

Comme indiqué dans les paragraphes précédents, Instagram s’est de plus en plus professionnalisé, au point d’en devenir très lisse et aseptisé. À force de trop réfléchir et de vouloir faire absolument LA photo parfaite et assortie au reste de son feed, on en perd sa propre personnalité et sa spontanéité.

Beaucoup de personnes déplorent cet état de fait, arguant qu’ils retrouvent les mêmes concepts, les mêmes angles, et les mêmes produits sur de nombreux profils. L’harmonisation n’est désormais plus uniquement au niveau d’un utilisateur, mais au niveau de tous les influenceurs !

Le cas des produits sponsorisés

Comme il est désormais possible de gagner sa vie sur Instagram, les marques se sont emparées du phénomène en sponsorisant souvent à grande échelle les influenceurs les plus en vue, tout comme les micro-influenceurs.

En fonction de la notoriété, du nombre de followers et du taux d’engagement du profil concerné, il peut s’agir d’une simple collaboration (l’envoi d’un ou de plusieurs produits en échange d’une revue via une publication et/ou une story) ou d’un partenariat rémunéré.

Là encore, les personnes lambdas qui sont sur Instagram pour se divertir, s’inspirer, ou encore se documenter, ont de plus en plus l’impression d’être sur une plateforme publicitaire, où l’on voit les mêmes produits au même moment, associés aux mêmes discours.

Souvent, ces discours manquent de neutralité, car les influenceurs se sont mis d’accord avec la marque au préalable pour annoncer des choses positives. Comment faire confiance aux influenceurs lorsque l’on sait que le contenu est posté en échange d’un avantage ?

Les achats de « likes » et de « followers »

Autre dérive : les achats de likes, d’abonnés, et même de vues de stories ! Cette pratique permet de gonfler artificiellement ses statistiques afin de capter l’attention des marques ! Instagram regorge désormais de bots et d’applications qui répondent à ce besoin.

On veut du vrai insta

On veut du vrai sur Instagram

Des hashtags dédiés

Depuis quelques mois, la tendance s’inverse. Les utilisateurs du réseau social, influenceurs compris, regrettent ce manque d’honnêteté et de spontanéité.

Plusieurs hashtags ont d’ailleurs vu le jour, relayés par plusieurs utilisateurs célèbres (@douzefevrier par exemple), par exemple le mot-dièse #OnVeutDuVrai. On y voit des vergetures, des poils, de la cellulite, des photographies mal cadrées et sombres…

Le but est de décomplexer les socionautes en montrant que même les physiques les plus avantageux sont très retouchés, que le réel est bien loin de tout cela, et que personne n’est parfait !

La règle change et s’adapte

Depuis quelque temps, il est également obligatoire de préciser quand un produit est offert ou qu’une publication est rémunérée. Instagram a d’ailleurs développé des fonctionnalités facilitant la mise en avant des partenariats, pour davantage de transparence.

Vous l’avez compris ! Au fil du temps, Instagram a vu naître de nombreuses dérives qui ont mené à un retour aux sources. Et ça fait du bien !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *