📷 Comment Instagram séduit les annonceurs ?
  • Août 2020
  • 399

Instagram génère des revenus publicitaires record ! Dernières nouvelles : le réseau social a généré plus de revenus publicitaires que YouTube, qui rappelons-le est soutenu par Google.

Le résultat ?

🥁🥁

« En 2019, Instagram a généré 20 milliards de dollars en revenus publicitaires ! »

C’est beaucoup plus que YouTube avec ses 15,1 milliards de dollars – soit 13,6 milliards d’euros. À noter que le site d’hébergement de vidéos partage la plupart de ses revenus liés à la publicité avec les créateurs. En outre, l’approche axée sur la vidéo de YouTube peut éventuellement entraîner des coûts de streaming plus élevés.

Instagram représenterait ainsi plus d’un quart des revenus de Facebook. Pour comparer : Facebook a réalisé un total de 70,7 milliards de dollars de revenus publicitaires au cours de l’année passée. Pour rappel, Facebook avait acquis Instagram en 2012 pour la modique somme de… 1 milliard de dollars.

Une affaire rondement menée, et une vision des affaires qui s’applaudit, car lors de son rachat par Facebook en 2012, Instagram ne présentait même pas encore de modèle de génération de revenus publicitaires. A vrai dire, Instagram n’a généré aucun revenu avant la fin de 2013. Il a en effet introduit les posts publicitaires ciblant tout d’abord les utilisateurs américains en novembre 2013.

D’ailleurs, les annonceurs dépensent de plus en plus leur budget sur Instagram. Ils jugent en effet que ce média publicitaire est à ce jour plus propice aux annonces que Facebook.

Le réseau app first (qui mise avant tout sur son application) suit un modèle économique similaire à son « parrain » Facebook. Concrètement, Insta vend à de l’espace publicitaire à des annonceurs qui se retrouvent dans le flux principal de l’application et en stories.

Instagram se donne les moyens de séduire les annonceurs

Instagram séduit de plus en plus d’annonceurs, tout simplement parce qu’ils génèrent des revenus concrets et traçables (donc assurés) grâce à des outils d’analyse offerts par la plateforme.
Mais ce qui séduit le plus les annonceurs, c’est surtout le fait de pouvoir constater qu’ils génèrent des résultats conséquents ! Et pour ce faire, Instagram engage les grands moyens…

Instagram, ou l’économie de la donnée

Les réseaux sociaux comme Instagram doivent attirer de nombreux socionautes. Pour cela, ils misent sur l’effet réseau, ou effet club. C’est une forme de cercle vertueux : plus il y a de personnes dans un réseau  plus ce réseau attire de personnes  plus ce réseau se consolide  plus Instagram peut collecter de données sur ses utilisateurs  plus Instagram peut proposer aux annonceurs de cibler avec précision leur audience publicitaire.

Un algorithme à l’appui des résultats

L’objectif principal d’Instagram est de maximiser le temps que les utilisateurs passent sur la plate-forme, en partie pour qu’ils voient passer le maximum d’annonces.
Donc, directement ou indirectement, les comptes qui aident Instagram à atteindre cet objectif sont récompensés. Pour « noter » les comptes et les contenus qui maintiennent les socionautes utilisateurs sur la plateforme, Instagram mise sur un algorithme qui, entre autres :

  • donne la priorité au contenu des comptes avec lesquels les utilisateurs interagissent beaucoup.
  • prédit l’importance des publications pour les utilisateurs en fonction de leur comportement passé.
  • montre d’abord aux utilisateurs les messages les plus récents, d’après cette annonce de mars 2018.

Instagram, un média toujours à la page

Pour rester toujours attirant aux yeux des utilisateurs (et de manière inhérente, des annonceurs), Instagram garde un œil sur ses concurrents et n’oublie pas de faire sa veille technologique.
Voici quelques dates parlantes sur les nouveautés Instagram :

  • 12 décembre 2013 – Présentation de Direct, une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs d’envoyer des photos à des personnes spécifiques.
  • 2 août 2016 – Insta lance Stories, une fonctionnalité copiée sur Snapchat servant aux utilisateurs à télécharger des photos et des vidéos dans le but de publier des diaporamas photo et vidéo éphémères.
  • 21 novembre 2016 – Lancement d’une fonctionnalité de vidéo en direct permettant aux utilisateurs de diffuser en direct sur le réseau social pendant une heure au maximum.
  • 22 février 2017 – Sortie du carrousel qui offre aux utilisateurs la possibilité de publier jusqu’à dix photos ou vidéos dans le même message.
  • 20 mars 2018  – Lancement des achats sur Instagram qui permettent aux entreprises de marquer des produits sur des photos. In fine, les instagramers peuvent trouver, évaluer et suivre plus facilement les produits pertinents sur le réseau social.
  • 21 juin 2018  – Lancement d’IGTV, une nouvelle fonctionnalité visant à charger des vidéos verticales pouvant durer jusqu’à une heure.
  • 19 mars 2019  – Lancement de Checkout, permettant aux utilisateurs d’acheter des produits directement sur la plateforme sans être dirigés vers des navigateurs où ils doivent ajouter leurs détails de paiement à chaque fois. Un pas de plus pour les annonceurs !

Cet article vous a plu ? Alors, partagez-le sur votre réseau social préféré 😉

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *