Comment s’articule un reporting social media

Non classé

Il est l’heure de faire le bilan de la stratégie ? Lorsque vous analysez le résultat des actions social media mises en place, il est nécessaire de bien sélectionner les données les plus pertinentes. Pourquoi un reporting est-il important ? Comment construire un reporting social media ?

Qu’est ce qu’un reporting social media ?

Un reporting social media est un rapport qui présente les résultats des actions menées suite au déploiement d’une stratégie globale. Cela peut être d’une campagne publicitaire ou d’une stratégie de marketing d’influence sur les réseaux sociaux. Il se présente gé néralement sous forme de tableau de bord avec des graphiques pour une meilleure lisibilité et compréhension des données. Il mesure l’impact de l’ensemble des actions mises en place sur les différents canaux. De plus, il analyse la réussite ou l’échec du ou des objectifs définis au préalable notamment :

  • La notoriété : faire connaître la marque, améliorer l’image de marque, affirmer son positionnement, mesurer l’e-reputation de marque, développer les comptes sociaux, capter une nouvelle cible…
  • Les interactions : créer une proximité et des échanges avec vos clients, recruter des avis clients pouvant servir le rayonnement de la marque…
  • Le trafic : augmentation du nombre de visites sur le site, en boutique, recruter une nouvelle cible sur votre site internet…
  • La conversion : augmentation des ventes, de remplissage de formulaires de contact…
Businessman qui fait un reporting social media, il analyse les chiffres selon les différentes intéractions

Il existe différents types de rapports social media :

  • Le suivi d’activité : rapport mensuel qui analyse l’activité des comptes sociaux au global (évolution du nombre d’abonnés, volume d’interactions…).
  • L’avancé d’une campagne : rapport hebdomadaire ou mensuel sur une campagne définie.
  • Le suivi d’un badbuzz : rapport hebdomadaire sur la e-reputation de la marque suite à une crise sur les réseaux sociaux.
  • Le bilan de campagne : analyse lorsqu’une campagne est terminée.
  • Le suivi du retour sur investissement : rapport mensuel qui met en exergue les réussites, les échecs et les actions correctives à mettre en place.

Effectivement, un rapport peut être hebdomadaire, mensuel ou annuel en fonction de la fréquence à laquelle vous souhaitez suivre votre objectif. Suite à l’analyse des résultats, il sera plus facile d’orienter la stratégie et de définir les futures campagnes social media.

Pourquoi un reporting social media est-il important ?

La mise en place d’un reporting social media permet de constater l’évolution des différents comptes sociaux. Il permet également de mesurer le ROI des actions menées et d’apporter des améliorations à la stratégie en cours. Grâce à la connaissance et l’analyse des données, il sera plus simple d’arbitrer les futures actions.

Ainsi, l’interprétation des résultats permet d’améliorer les différents éléments influant sur la stratégie social media comme par exemple :

  • Les contenus : a l’aide du rapport statistique, il est possible d’identifier les publications les plus performantes auprès de la cible définie. Ainsi, la création des publications engageantes peut s’adapter à chaque canal de diffusion.
  • la planification : la visibilité des publications est optimisée grâce à l’analyse des moments de la journée où l’audience est la plus réceptive. Ainsi, les messages sont diffusés aux moments les plus stratégiques.
  • le ciblage : les données récoltées auprès de l’audience (âge, sexe, démographie, centres d’intérêts…) permettent d’étoffer au maximum le ciblage. Ainsi, il est possible de personnaliser les messages auprès de la cible à atteindre.
reporting social media entre collègues

Les résultats peuvent aussi permettre d’identifier :

  • des nouvelles tendances et opportunités : grâce au reporting et à la veille concurrentielle, il est possible de détecter de nouveaux comportements et de s’en servir au profit de la stratégie social media. En effet, en surfant sur les dernières nouveautés, cela peut servir à la notoriété de la marque, inspirer et divertir une cible à atteindre.
  • les effets de saisonnalité : les « marronniers » représentent une belle opportunité d’augmenter les ventes et de gagner de nouveaux clients. En effet, effectuez des analyses détaillées pour planifier des campagnes est intéressant pour toucher le public cible.

Comment s’articule un reporting social media ?

Pour une meilleure compréhension, le reporting doit présenter les indicateurs clés en corrélation avec le ou les objectifs définis :

  • Les différents KPIs : ils mettent en exergue les résultats recherchés avec les résultats finaux en fonction de l’objectif. Par exemple, s’il s’agit d’un objectif de trafic vers le site, alors le taux de clic est un indicateur pertinent à mettre en avant. Il existe 2 types de données :
    • les données fournies par les plateformes sociales (Facebook, Instagram, Twitter, TikTok…). Celles ci comprennent des statistiques sur les publications publiées sur la page, les abonnés, les visites sur la page.
    • les données mesurées par le pixel Facebook (morceau de code installé sur l’ensemble des pages du site internet). Elles permettent de suivre le comportement des visiteurs en provenance de Facebook et Instagram sur un site internet.
KPI d'un reporting social media
  • L’analyse des résultats : la mission d’un social media manager consiste à travailler sur les leviers permettant d’atteindre un objectif défini, par exemple, la notoriété de la marque. Dans ce cas, il s’appuit sur la mesure du ROA (Return On Attention) et du ROE (Return on Engagement) des publications. Il pourra mesurer l’impact des interactions sur le trafic vers le site.
  • La e-reputation de la marque : Les commentaires et les mentions reflètent la notoriété et l’image de marque perçue par la communauté. Il est important de les analyser pour identifier le capital sympathie envers la marque mais aussi les points d’alertes
  • Les recommandations : il s’agit des actions à venir suite à la stratégie déployée. Il peut être envisagé de poursuivre certaines actions qui ont bien fonctionné mais aussi, de mettre en place des actions correctives pour atteindre les objectifs fixés

Conclusion

Le reporting social media est un outil indispensable pour le suivi de la stratégie et des actions qui en découlent pour l’atteinte des objectifs établis. C’est un support d’aide à la prise de décision en interne qui doit être facilement compréhensible et lisible de tous les collaborateurs.

Nos dernières actualités

Voir +
Un super
projet ?