Les opportunités de la réalité virtuelle pour la publicité
  • Mai 2017
  • 247

Vous souvenez-vous de ce jeu-vidéo qui vous aimiez tellement que vous pouviez imaginer vous battre aux cotés de votre personnage préféré ? Ou de ce film si enivrant que vous rêviez de vivre dans son univers ?

L’expérience de la réalité virtuelle démarre dès la prise en main de votre casque tant elle nous renvoie à nos souvenirs d’enfance !

La réalité virtuelle incarne l’immersion totale dans le storytelling. C’est bien plus immersif et intense que la meilleure des télévisions actuellement sur le marché.

Entre vous et la télévision subsistera toujours des éléments qui vous rattacherons à la réalité.

Une dispute de voisins ou un scooter vraiment trop bruyant… Et c’est là que la réalité virtuelle apporte un réel potentiel en terme d’engagement : elle transforme le spectateur en participant actif et l’immerge totalement.

Quels supports pour la réalité virtuelle ?

Les facettes de la réalité virtuelle sont nombreuses et vite confondues. Elles s’étalent de la vidéo 360 degrés, dans lesquelles vous êtes un utilisateur actif, aux environnements immersifs que vous pouvez contrôlez et même toucher.

Les vidéos 360° permettent à l’utilisateur de voir les choses sous tous les angles, augmentant drastiquement son engagement.

L’avènement de l’audio spatiale sur des sites tels que Youtube participe d’ailleurs à cette augmentation en vous permettant d’entendre comme dans la réalité. La profondeur, la distance et l’intensité jouent clairement un rôle.

Imaginons une échelle pour hiérarchiser le niveau d’immersion des dispositifs de la réalité virtuelle. On croisera en bas de l’échelle la réalité virtuelle mobile, rendue accessible par des dispositifs tels que Google Cardboard.

Et en haut de l’échelle, les casques de réalité virtuelle connectés à l’ordinateur. C’est d’ailleurs avec ces derniers que l’on peut véritablement se plonger dans un monde digital, jusqu’à en créer le sien.

Par exemple, Tilt Brush, une application conçue par Google propose de peindre dans un espace 3D. Vous rêviez de construire un château ou un dragon de 15 mètres de haut ? Et bien, maintenant, vous le pouvez !

Tous les atouts d’un brand content d’expérience

La publicité dans la réalité virtuelle est immersive, impactante et mémorable ! En somme, c’est la formule parfaite pour une campagne publicitaire :

  • immersive car la VR augmentera la réalité et les sens. Vous ne regarderez pas une course poursuite, vous serez à l’intérieur de la voiture qui poursuit.
  • impactant car la VR permettra aux consommateurs d’expérimenter un produit ou une service d’une façon qu’ils ne pouvaient pas auparavant. Vous ne regardez pas une vidéo d’une plage ensoleillée, vous y mettez les pieds. Voyez ce à quoi votre voyage ressemblera avant de réserver.
  • mémorable car l’expérience de la VR est aussi impactante qu’un souvenir. Vous ne vous rappelerez pas d’avoir visionné une publicité de voiture mais vous vous souviendrez d’avoir été derrière le volant.

 

“ Si vous voulez être dans un cinéma, il doit être le plus grand cinéma que vous ayez jamais expérimenté. Si c’est une plage, elle doit être une plage exceptionnellement relaxante. ”

 Julian Eggebrecht, VP de la technologie de Hulu

 

En Novembre 2015, le New York Times lance son application NYT VR devenant rapidement le lancement le plus réussi des dispositifs du NYT.

Des annonceurs tels que Cadillac, Ford, Lufthansa et Hilton d’ailleurs prépare du contenu pour la plateforme, convaincus par les 58% d’utilisateurs qui s’y re-connectent chaque mois.

Pourquoi un tel taux ? Car c’est exactement ce que cherche l’audience. D’après Google, les requêtes pour la réalité virtuelle ont augmentées de presque 400% en 2016.

Visuel casque de réalité virtuelle

L’immersion délivrée par la réalité virtuelle est telle qu’elle impacte les souvenirs

Une étude d’Ericsson ConsumerLab révèle de même que les consommateurs sont intéressés par tous les types de contenus que peut délivrer la réalité virtuelle.

Et il peut s’agir aussi bien d’un rencard en réalité virtuelle que d’un jeu-vidéo immersif. Plus intéressant, la majorité des consommateurs ont un réel intérêt par le shopping en VR.

Lorsque Samsung annonce au CES 2017 que plus de cinq millions de ses casques de réalité virtuelle ont été vendus, on voit clairement que le hobby devient une tendance. Et ceci vient se coupler au fait que le premier accès à la réalité virtuelle se réalise par le biais d’un smartphone.

Quand l’expérience mène à la conversion

Alors que la réalité virtuelle est encore une nouveauté pour la plupart des marques, on relève une poignée d’exemples de campagnes de réalité virtuelle réussies.

  • AT&T a diffusé une campagne de conduite responsable titrée “It Can Wait” (Ca Peut Attendre) qui introduit une simulation video 360° sur les dangers du téléphone portable au volant.
  • Andrew Lloyd Webber, School of Rock, a suscité l’intérêt et a attiré l’attention en créant la première vidéo 360° d’un spectacle de Broadway sur Youtube. Avec un million de vues en trois jours, la vidéo a généré croissance du trafic de 550% la première semaine et une progression de 160% du traffic vers le billetterie en ligne la semaine du lancement.

La réalité virtuelle : le futur de la publicité?

La technologie de réalité virtuelle s’améliore de jour en jour. Une fois le consommateur attaché au casque de réalité virtuelle, l’immersion s’amplifie. Elle augmente l’empathie et rend les messages plus mémorables.

Et on peut déjà supposer que des taux de complétion des annonces élevés. Une fois dans l’univers virtuel, vous y êtes complètement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *