Analysez votre trafic avec Website Demographics de LinkedIn
  • Août 2017
  • 228

Si, vous aussi, vous commenciez à vous impatienter du manque d’évolution de LinkedIn, nous voilà servis pour quelques temps ! Le réseau social vient de lancer Website Demographics : un outil puissant permettant d’identifier les visiteurs de votre site.

Ainsi, des données telles que la fonction ou le nom de l’entreprise d’un visiteur deviennent dès lors accessibles. On vous l’avoue, la fonctionnalité ne manque pas d’intérêt et il nous a semblé naturel de la crash-tester pour vous.

Qu’est ce que le Website Demographics ?

Baptisée Website Demographic, après un brainstorming probablement riche en intensité, la fonction segmente l’audience de votre site en fonction des profils LinkedIn.

Microsoft, propriétaire du réseau professionnel, a testé la fonction Website Demographics sur près de 220 entreprises.

Les résultats probants l’ont poussé à ouvrir la fonction gratuitement à toutes entreprises via sa plate-forme d’espace publicitaire, le Campaign Manager.

Que nous permet de lire le Website Demographics ?

LinkedIn segmente votre trafic selon sept catégories:

  • Titre de la fonction
  • Fonction
  • Ancienneté dans le poste
  • Nom de l’entreprise
  • Secteur d’activité
  • Taille de l’entreprise
  • Ville
  • Pays

On pourra de même filtrer ces informations en définissant différentes fourchettes de dates pour agrémenter les analyses.

Ainsi, la plate-forme nous propose de porter un regard sur :

  • Les 30 derniers jours
  • Les sept derniers jours
  • Le mois en cours
  • Le mois précédent
  • Le jour même
  • Hier
  • Tout le temps
  • Une période personnalisée

De cette manière, il sera plus aisé de définir les cibles de nos campagnes webmarketing et d’écrire le profil de nos personas en s’appuyant sur cette nouvelle fonction.

Si le lancement de cette fonctionnalité vous semble une évidence c’est qu’il s’agit là d’une évolution d’une technologie déjà connue.

En effet, la même technologie a été exploitée pour créer des Insight Tags pour tracker les conversions et suivre l’audience vers un site tiers.
Visuel Insight Tag Linkedin magnifying glass

Comment monitorer son site ?

Pour accéder Website Demographics, vous devrez au préalable ajouter Insight Tag de LinkedIn sur les pages de votre site web. Il s’agit d’un morceau de code qui connectera votre site web à LinkedIn.

Visuel Insight Tag Linkedin

Copiez-collez le code de l’Insight Tag dans votre code HTML et… c’est prêt !

L’Insight Tag peut se positionner sur une page spécifique ou sur l’ensemble de votre de domaine.

Visuel Website Demographics tagged pages

Il ne vous reste plus qu’à tirer profit de l’analyse de votre trafic en jouant avec les différentes variables de lecture proposées.

Snapshot de la section Website Demographics

L’analyse du trafic par profil d’utilisateurs va permettre de dégager de nouveaux KPI

Vers une solution Web Analytics incontournable ?

Mais n’allez pas croire que LinkedIn propose ses données d’audience aussi facilement. On est loin de l’open-bar !

Alors que LinkedIn est en mesure de délivrer un mapping complet des visiteurs de votre site web, la lecture du Website Demographics n’est pas exactement précise.

En effet, les plus exigeants d’entre nous s’aperceveront que les données extraites ne mesurent que les vues de page, et non les visiteurs uniques.

De même, LinkedIn nous permet uniquement de lire ces données en pourcentage, et non en volume brut.

Visuel enfant regardant à travers des jumelles

On n’est pas loin d’avoir un important outil de pilotage webmarketing

D’après Sudeep Eldo Cherian, directeur du marketing produit chez LinkedIn Marketing Services :

« LinkedIn base ses données démographiques sur les pages vues d’un site web et ne fait qu’émettre les segments d’audience en partageant les pages vues afin de protéger les données des utilisateurs. »

 

C’est cette même raison qui a incité LinkedIn à uniquement afficher les données via Website Demographics lorsqu’au moins 300 utilisateurs du réseau ont visité une page ciblée de votre site web.

On note également que les données démographiques relevées depuis le site web ne font qu’identifier l’audience connectée via un ordinateur desktop.

En effet, la fonctionnalité repose sur Insight Tag de LinkedIn et, de fait, lorsqu’une personne se connecte à LinkedIn depuis son navigateur desktop, LinkedIn ajoute un cookie afin de suivre sa navigation.

Pendant 30 jours, chaque fois que cet utilisateur visite un site exploitant les Insight Tags, LinkedIn reconnait l’utilisateur et associe ses données de navigation à son profil LinkedIn.

Mais finalement, la fonctionnalité, qui évoluera probablement, prendra vite sa place dans la trousse à outil du webmarketing et d’après Cherian :

« Le véritable objectif ici est de transformer Campaign Manager en une solution d’analyse indispensable »

 

Vous avez testé la fonction Website Demograhics ? Délivrez-nous votre retour !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *