Comment décliner un concours sur les réseaux sociaux ?
  • Nov 2013
  • 3062

Jeu concours

 

Ce billet a été écrit par Florence Martinn

Les jeux concours font aujourd’hui partie de la palette d’outils des community manager pour l’animation de leurs différents comptes sur les réseaux sociaux.

Que vous cibliez des consommateurs ou des entreprises, l’objectif de tout marketeur est de vendre plus et mieux et les concours sont une tactique pour y parvenir. En effet, les concours sur les médias sociaux ont gagné en popularité dans la mesure où ils agissent comme un catalyseur puissant pour diffuser le message d’une marque au-delà de sa sphère d’influence initiale.

Déterminer la mécanique de votre concours

1) Les KPIS

De quoi avez-vous besoin ?

  1. Augmenter votre fan base
  2. Améliorer vos conversions
  3. Générer du trafic sur votre site ou blogue
  4. Améliorer la notoriété de votre marque
  5. Accroître la fidélisation de vos clients
  6. Enrichir votre base de données de contacts et abonnés

S’équiper d’un outil d’analytique sociale comme Simply Measured vous permettra d’auditer votre succès. En effet, Simply Measured propose une sélection de rapports gratuits sur des sites tels que Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et Google+. Tumblr, Pinterest et LinkedIn seront ajoutés prochainement. Les rapports sont très axés performance marketing, et proposent des données précieuses sur l’engagement de votre audience. Des rapports plus complexes sont disponibles via un accès payant.

2) Les types de concours

Le tirage au sort : Un tirage au sort est un concours à la fois simple à configurer et facile à participer. Les usagers participent généralement en remplissant un simple formulaire demandant leur nom et adresse e-mail. Le ou les gagnants sont tirés au sort après une date déterminée, marquant la fin du concours.

Avec la plupart des applications de promotion disponibles pour Facebook il y a une « fan gate » invitant le participant à « Liker » la page pour accéder au formulaire d’inscription au concours.

Le participant peut également être invité à partager le tirage au sort pour augmenter ses chances de gagner. Vous pouvez aussi augmenter ses chances en le faisant participer quotidiennement pour une période donnée, ce qui créera un réflexe avec la marque.

3 conversions peuvent ainsi être générées par les participants :

– Augmenter la fan base

– Enrichir votre base de données d’e-mails et

– Améliorer la notoriété de la marque, surtout si le prix est intéressant et correspond à votre coeur de métier.

En revanche, le potentiel d’engagement est assez réduit dans la mesure où il y a peu d’actions requises pour participer.

Le concours : Il diffère du tirage au sort, car ce type de promotion requiert une action plus exigeante de la part de l’utilisateur, notamment certaines compétences. Participer à un concours nécessite généralement plus d’effort et d’habileté, comme celle de soumettre une photo répondant à certains critères ou exigences.

En outre, au lieu d’un tirage au sort pour déterminer le gagnant, le concours implique généralement le vote du public, ou l’élection par un groupe restreint sur des critères préétablis. Les concours photo sont les plus populaires, notamment par le biais d’Instagram ou Pinterest, mais les concours vidéo gagnent en popularité notamment auprès d’une audience très jeune.

Le partage social généré par les participants auprès de leurs amis permet d’augmenter la portée globale du concours. Par ailleurs, la mécanique du concours peut induire un mécanisme d’orientation positive du participant vers le votant. Ainsi, le concours par sa créativité et le degré d’excitation généré augmentera la confiance et la crédibilité de la marque, surtout si l’action requise scénarise un produit ou service.

Les concours sont aussi un moyen facile d’encourager le UGC (contenu généré par les utilisateurs), ce qui pour vous représente du contenu à peu de frais, que vous pourrez remanier aisément et intégrer dans votre stratégie de marketing de contenu.

4 conversions peuvent ainsi être générées par les participants :

– Augmenter votre fan base

– Générer du trafic sur votre concours est hébergé sur le site

– Améliorer la notoriété de votre marque et

–  Accroître la fidélisation de vos clients

Où héberger votre concours?

Alors que vous avez définis objectifs et KPIS, se pose la question de la déclinaison de votre concours sur les différentes plateformes sociales. Il existe plusieurs possibilités :

1/ Sur votre site. Vous amenez vos participants à jouer sur votre site via des campagnes sur les différents médias sociaux.

  • L’avantage de cette option est de générer un maximum de trafic sur votre site, mais aussi de tracker les plateformes les plus performantes en termes de participation et CPA, notamment grâce à Simply Measured et Google Analytics.
  • L’inconvénient peut résider dans le clic supplémentaire nécessaire pour aller du réseau social au site web. De plus, vous pouvez perdre en engagement (commentaire, partage, Like).
  • Rafflecopter est un outil facile à installer, peu onéreux, qui vous permettra de créer des widgets de concours sur votre site.

2/ Sur Facebook. Facebook offre des applications et la possibilité de créer des onglets très performants en termes de participation. Aussi, vous pouvez choisir de centrer sur Facebook votre concours et de le promouvoir sur les autres plateformes.

  • L’avantage réside dans le fait que les équipes marketing ont développé des produits et services spécifiquement désignés pour ce genre d’action.
  • L’inconvénient réside dans l’audience : faites des tests d’annonces sponsorisées pour évaluer si votre public se trouve sur Facebook.
  • Attention aux guidelines de Facebook

3/ Sur différentes plateformes sociales. Vous pouvez décliner votre concours sur les plateformes en adaptant le message et la mécanique aux fonctionnalités de chacune d’entre elles, ou alors encourager la participation cross-plateforme.

  • Lors de sa participation au concours, l’utilisateur est invité à accomplir une tâche sur une plate-forme sociale comme Pinterest ou Instagram. Ensuite, il se rend sur l’onglet concours de la page Facebook et valide sa participation en ajoutant son image Instagram associée au hashtag du concours. Dans certains cas, le feed d’images peut être extrait depuis le 2e réseau social dans l’onglet concours sur Facebook. Dans d’autres, l’image reste sur le 2e réseau, mais, l’utilisateur aura à agir sur Facebook où sera affiché le feed d’image validant la participation au concours, ce qui revient à créer un double engagement avec la marque.
  • Avec un concept fort de jeu ou concours et une déclinaison adaptée aux caractéristiques des différentes plateformes, par exemple Facebook et Twitter, vous pouvez atteindre une très large audience, à la fois grand public et de niche, en jouant sur les différents aspects de votre produit ou service, comme dans notre exemple ci-dessous.
  • La déclinaison implique des coûts d’échelle et des ressources en design et développement.

4/ Sur une plateforme de niche, en termes d’audience ou de fonctionnalités. Vous tirez profit de la niche de la plateforme sociale pour en faire la résidence de votre concours : photo sur Pinterest ou Instagram, vidéo sur Vine ou Instagram.

  • Le risque est le peu de participation en raison de la tâche créative à effectuer par le participant. Visez un concept simple mettant en valeur vos produits, mais qui permettra à vos influenceurs et ambassadeurs de rivaliser de créativité pour remporter le concours.
  • Le bénéfice réside dans la couverture par l’industrie de votre concours – surtout si le concept est original – vous pourrez ainsi gagner une belle notoriété et des liens entrants naturellement et gratuitement.

Toutes ces techniques sont basées sur des techniques de ludification ou gamification en anglais. Certains sites spécialisés dans le E-commerce comme Shopify abordent ce sujet et proposent des exemples complémentaires reposant sur des techniques de ludification.

 

Étude de cas : Voici l’analyse de déclinaison de concours sur les médias sociaux.

Avant toute chose, nous tenons à préciser que les études de cas sont une denrée aussi rare que précieuse. En effet, les marketeurs apprentis, les clients ou des experts du métier sont tous à la recherche de ce genre de données. Or, il en existe peu de bonne qualité et de plus, les concours sont soumis à la temporalité, aussi, il est difficile d’analyser leur mécanique de plus près en temps réel.

Office 365 _ Microsfot India

Office 365 est un produit d’informatique en nuage qui vous permet de travailler mieux que votre patron. L’audience visée regroupe les PME et les entrepreneurs. Aussi, Microsoft a créé un hashtag et décliné le concept sur Facebook et Twitter.

Via le hashtag #SorryBoss, les participants étaient invités à tweeter les pires excuses jamais utilisées sur leur milieu de travail – que ce soit pour une absence, un retard d’échéance ou pour éviter une réunion ennuyante. Il s’agissait de suivre Office365 et d’utiliser le hashtag #SorryBoss pour être admissible.

Sur Facebook, l’application « ‘Completely boss »’, explique les avantages de l’utilisation d’Office 365 dans le monde connecté d’aujourd’hui, par le biais de la narration. L’histoire met en scène un employé, son patron, l’épouse du patron, la petite amie hôtesse de l’air de l’employé et un pilote, reliés les uns aux autres à travers leurs vies trépidantes. L’application interactive permet à l’utilisateur de choisir ce qui arrive à chacun des personnages, complétant le récit.

L’application requiert la permission d’accéder à vos données et la liste d’amis de et également d’afficher sur votre nom, au moment de l’initialisation. Une fois que vous aurez accordé les autorisations, vous pourrez écouter l’histoire, notamment les coulisses. L’application choisit également vos amis au hasard au cours de l’histoire. À la fin, vous aurez été éclairé par les fonctionnalités d’Office 365 et comment il a aidé les personnages face à des situations difficiles « ‘comme un patron »!

Dans le même temps, Office 365 a créé une communauté de blogueurs qui exploitent à leur tour le récit, comme forme de mise en scène du produit dans leur vie et des changements qu’il a apportés.

La leçon de Microsoft est d’avoir su favoriser la démocratisation du langage technique via le storytelling et la mise en situation, tout en adaptant les messages aux plateformes. Une expérience plus immersive sur Facebook et une présence plus instantanée sur Twitter.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *